L’Extraordinaire Tilleul

Suite à la condamnation par l’orthopédiste et le rejet physique des anti-inflammatoires, j’étais près du désespoir.

Au début des années 80, les médecines alternatives n’étaient pas prises au sérieux. On n’y croyait pas  vraiment. La phytothérapie était presque inexistante sur les tablettes de pharmacies. Une amie, Suzanne, m’a partagé avoir évité une chirurgie ( bursite, hygroma) en prenant régulièrement de l’aubier de tilleul sauvage. 

Aubier de Tilleul Sauvage

Aubier de Tilleul aide à la guérison

L’aubier de tilleul sauvage n’est toujours pas considéré comme un anti-inflammatoire naturel. Cependant, pour moi, il l’a été. J’en ai pris, à tous les jours, durant sept ans. J’ai aussi essayé d’éviter certains aliments, surtout des assaisonnements ( msg ou ‘accent’, poivre… ), difficiles à éliminer et qui favoriseraient l’inflammation.

Officiellement, le tilleul est un véritable modèle du produit naturel : ne « guérissant » aucune maladie, il est pourtant actif dans une grande variété de « troubles de la santé ». Ce qu’il vise, c’est un rééquilibre global des métabolismes, lequel concourt à l’équilibre de la santé et au bien-être général. 

C’est un draineur général qui intervient spécifiquement sur le foie et la vésicule biliaire. Il permet ainsi une meilleure élimination des toxines organiques et des acides métaboliques perturbateurs. Son action hépato-tonique permet une meilleure filtration des toxines présentes dans le sang et leur élimination dans l’intestin par la bile dont le volume et la diffusion sont augmentés. 

Il est considéré par des spécialistes (cf. Jean Valnet) comme un dissolvant spécifique de l’acide urique et un diurétique remarquable. Depuis fort longtemps, les phytothérapeutes le donnent dans les cas de rhumatismes aigus, et notamment en cas de crise goutteuse. 

C’est aussi un antispasmodique qui permet la dissipation des migraines. Il a, par ailleurs, une action sur les phénomènes d’hypertension

Je suis parvenu, grâce à ce remède de la nature, à stopper la maladie. Terminées les synovites et la douleur avait presque disparue. Avec la croyance que les cellules parvenaient à se régénérer, mon corps est devenu un ‘centre expérimental’ de guérison.  L’arrivée de nombreux nouveaux produits ‘naturels’ visant à soulager les problèmes d’arthrite, m’a amené à en essayer plusieurs. J’ai délaissé le tilleul.

Lorsque j’ai voulu régulariser mon poids, je devais diminuer la caféine. Les ‘nouveaux’ traitements en phytothérapie sont de plus en plus dispendieux. Je ne suis pas certain qu’ils soient plus efficaces que le merveilleux aubier de tilleul d’il y a 25 ans!

Que diriez-vous d’essayer ma recette actuelle?

  1. Tous les matins, je commence la journée avec une tisane d’aubier de tilleul sauvage. 
  2. Par la suite, après quelques exercices et soins personnels, je mange quelques fruits et yogourt (préfère nature et sirop d’érable). 
  3. Je prends ensuite un petit déjeuner protéiné et un café décaféiné (si besoin de rééquilibrer mon poids). 
  4. En avant-midi, je prendrai une tisane tilleul-menthe. Essayez de trouver la saveur que vous aimerez le plus. Les boutiques Le Naturiste en ont une excellente. Personnellement je l’utilise aussi comme breuvage digestif, à la fin des repas, au lieu de prendre un thé.

C’est encore une technique de substitution. On ne se prive de rien. L’habitude est agréable à prendre. Offrez  douceur et plaisir à notre système. Persistez, il vous le rendra vite!

C’est peu dispendieux et ça fonctionne pour moi!

Une bonne résolution à prendre pour 2012,

Richard

 

 

28. décembre 2011 par admin
Catégories: Affections - traitements, Le Poids | Tags: anti-inflammatoire, arthrite rhumatoïde, bursite, guérison, hygroma, médecines alternatives, phytothérapie, technique de substitution | Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AlphaOmega Captcha Classica  –  Enter Security Code