Miracle et Guérison

Miracle!

Une personne sort indemne d’un amas de tôle, d’un enfouissement, à la suite d’un sinistre, d’un incendie, tous parlent de miracle.

Il en va de même lorsque, après une condamnation médicale, le malade se rétablit, un cancer disparaît ou les cellules se reforment en santé.

En fait, lorsque vous êtes témoins d’événements spectaculaires, vous avez envie de croire aux miracles.

 

miracle

Faites de votre vie un miracle!

S’il n’y avait pas de miracle !

Lorsque l’on est témoins d’événements comme les attentats de Boston, vous pourriez penser que le monde ou l’univers est un véritable chaos.

Ceux qui vivent dans l’espoir de la guérison de la Terre, de l’élévation de l’humain vers une dimension d’amour, devront, plus que jamais, croire aux miracles!

S’il n’y avait pas de miracle?

Effectivement, si rien d’autre n’existait que la vie sous sa forme la plus banale. Tout en restant exceptionnelle et impressionnante, le vie serait ordinaire à cause de sa durée, de sa finitude et de son combat…

Peut-être, pour subsister en vain, puisque tôt ou tard, il lui faudra expirer à son tour et définitivement, pour retourner nulle part.

Cette vision me glace le dos, et pourtant, elle a le mérite d’être évoquée, car, au fond, qui détient la vérité?

Qui peut, avec certitude et, démonstration scientifique à l’appui, prouver le contraire de cette pensée.

Néanmoins, personne ne peut prouver que cette vision est juste !

Que faut-il à l’homme pour qu’il envisage le miracle, pour qu’il s’émerveille à nouveau comme lorsqu’il était enfant ?

A-t-il perdu définitivement le rêve, le sens du beau, du merveilleux, de l’insondable ?

Mais tout de même, si nous parlons de miracle, ce n’est pas par hasard. Ce n’est pas seulement à cause des écritures, des contes et des histoires.

Il y a bien eu des témoignages véritables que des générations et des générations ont bien voulu nous transmettre.

C’est d’ailleurs ce que les écritures tentent de nous laisser comme héritage.

Mais ces miracles font peur, car souvent, ils sont accompagnés d’une vision du monde, d’un message annonciateur, d’une valeur à défendre, d’une conduite à tenir, d’une sentence et parfois même d’une condamnation si une chose ou l’autre n’est pas faite.

Alors, le miracle, existe-t-il ?

Le miracle, nous le cherchons ou l’attendons parfois comme quelque chose qui doit surgir de l’extérieur et frapper nos sens.

Un peu comme le ferait un tour de magie, une illusion qui viendrait nous surprendre et nous laisser ébahi.

D’autre fois, nous le désirons ardemment. Nous sommes au bout du rouleau, la vie tourne mal et rien ne nous laisse plus espérer un avenir meilleur.

Le pire, c’est quand nous désespérons totalement sur le sort d’un être cher.  Nous supplions le ciel pour qu’un miracle survienne, que ce qui arrive n’ait jamais eu lieu, que le temps aille à reculons et que nous puissions tout changer, tout entreprendre autrement, tout, sauf ce que nous sommes en train de vivre.

Pourtant, quand ce miracle ou un autre arrive, nous nous mettons à croire. Croire en la vie, croire en dieu, croire en soi. D’un coup, tout devient possible, tout, sans exception.

La machine de l’esprit reprend de son entrain et les projets s’annoncent tout en couleur. C’est la vie qui s’illumine, le monde qui évolue, les gens qui sont soudainement plus beaux, plus touchants, plus respectueux.

Tout d’un coup, on ne se laisse plus atteindre par des broutilles. On est moins regardant sur les détails, les oublis, les erreurs, les petites maladresses.

On sourit aussi, on rigole plus volontiers, on est enfin joyeux.

Mais ce qui pourrait tout gâcher à nouveau, c’est que la vie continue, que les jours se ressemblent, que les drames se perpétuent et que l’homme reste désespérément un homme.

Alors, le risque est grand. Celui de perdre la mémoire, d’oublier que nous avons reçu un cadeau divin, une opportunité extraordinaire, une chance inouïe et tout à coup sans même qu’on s’en aperçoive, d’un seul coup, on se lamente à nouveau. On pleure de ne pas avoir assez, de manquer de ceci et de cela. Puis on revient au goût amer, celui d’une vie qui semble sans miracle possible.

Si vous décidiez aujourd’hui de faire de votre vie un Miracle?

Dans les semaines à venir, je vous proposerai de partir à la recherche de votre potentiel.

 

À bientôt,

 

Richard

 

Richard Roy

webmestre Les Jardins de Guérison

 

 

 

 

16. avril 2013 par admin
Catégories: Autoguérison, Général | Tags: croire en Dieu, croire en la vie, croire en soi, guérison, miracles, Richard Roy | 3 commentaires

(3) commentaires

  1. Bonsoir Richard,

    Merci pour ton article.
    Ça me fait penser à lorsque tu tombes en Amour…
    La voisine qui te tombait sur les nerfs dans le passé est soudainement devenue une bonne personne agréable à côtoyer.
    C’est pas la voisine qui a changée…c’est notre vision de voir la Vie qui est différente.
    Si on apprend à tous travailler sur nos petites guerres intérieures…Le monde extérieur sera beaucoup plus beau.
    Tu as raison Richard et c’est tout à fait humain d’oublier et de perdre la mémoire…
    c’est pourquoi que lorsqu’on tombe sur des articles comme les tiens…
    That rings the bell et ça nous rappelle que nous ne sommes pas seuls et que Dieu est toujours présent
    afin de nous aider à créer nos p’tits miracles.

    • Bonsoir Brigitte,

      Merci de ton commentaire. C’est comme un vent de fraîcheur sur mon blog qui a perdu un peu la sienne. Lorsqu’on publie moins fréquemment, on dirait qu’il perd de l’intérêt.

      Je prévois lui en redonner, sitôt que la saison fiscale me libérera de ses obligations 😉

      Je passerai le weekend en formation et pratique de guérison: ‘libération avec les mains’

      Bon weekend!

      Richard

      • Merci Richard pour ton compliment.

        Une fois que t’auras terminé le rush des impôts, ça va me faire plaisir de lire la suite de toutes les infos que t’as à nous transmettre.

        En attendant…
        You take good care Cousin
        Brigitte

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AlphaOmega Captcha Classica  –  Enter Security Code