Les Jardins de Guérison

Active et expérimente le guérisseur en toi!

Le secret pour vaincre les maladies du siècle

| 7 commentaires

Pouvons-nous vaincre les maladies incurables?

Les causes, à la source des maladies ‘à la mode’.

Présentement,  70% des maladies se matérialisent en raison de pensées négatives et de stress émotionnel. On les appelle «psychosomatiques».

Maladies psychosomatiques

Reprogrammer à la source

Au début des années 80, j’avais dit à mon orthopédiste, que je sentais les synovites d’abord dans mes pensées, avant qu’elles se manifestent au physique. Je ressentais qu’elles étaient psychosomatiques, soit, reliées au stress et à la peur qu’elles se produisent. L’inflammation commençait presque immédiatement. L’eau (synovie) envahissait mes genoux.  Il avait trouvé bien drôle que je qualifie l’arthrite rhumatoïde de maladie psychosomatique…

Son attitude m’a sans doute sauvé: À ce moment là, j’ai su que, pour survivre, je devais me prendre en main.

Aujourd’hui la médecine traditionnelle est d’accord.

Elle est complètement démunie devant ce type de maladies.

Elle parvient à enrayer les symptômes et la douleur, mais affaiblit le potentiel d’auto-guérison.

Les puissantes médications, chirurgies, radiations, chimio et toute la panoplie de guerre aux cellules affectées, provoquent des dommages irréversibles. Les traitements sont souvent plus néfastes que l’affection elle-même.

Grâce à un bon ami de Malaisie, ‘Antares, sur le blog «Virsmai», de Martynas Jocius,  je vous présente les 15 traits de personnalité qui causent ces maladies :

Voir différemment les causes des maladies…*

 

Une vieille science médicale indienne, la médecine ayurvédique, a non seulement prouvé l’existence de maladies psychosomatiques, mais a relié une liste de maladies causées par des traits de caractère spécifiques.

Ceux-ci pourraient expliquer certains maux dont vous, ou votre famille, êtes affligés…

  1. Jalousie – provoque des maladies oncologiques, affaiblit le système immunitaire.

  2. Vengeance – provoque l’insomnie et les affections à la gorge.

  3. L’incapacité à trouver une solution à une situation – provoque des maladies pulmonaires.

  4. Défaut de principes moraux – provoque des maladies chroniques, les infections et les maladies de peau.

  5. Être trop catégorique dans les croyances – le diabète, provoque des migraines, et les inflammations.

  6. Mensonge – causes alcoolisme, les infections fongiques, et affaiblit le système immunitaire.

  7. Agressivité – provoque des ulcères gastriques, reflux acide, et les verrues.

  8. Réticence – causes de la schizophrénie et des maladies rénales.

  9. Cruauté – causes de l’épilepsie, l’asthme et l’anémie.

  10. Chercher les conflits – provoque une hypertrophie de la thyroïde.

  11. Apathie – provoque le diabète.

  12. Incohérence ou être volage – les causes d’infertilité.

  13. Être grossier ou insultant – provoque le diabète et les maladies cardiaques.

  14. Anxiété – provoque des troubles du système digestif, du cœur et les maladies de peau.

  15. Cupidité – provoque des maladies oncologiques, l’obésité et les maladies cardiaques.

Un changement pourrait être suffisant pour guérir.

Les maladies pourraient disparaître définitivement.

Cette façon de voir est importante à connaître pour ceux qui souffrent de maladies comme le diabète et le cancer, pour lesquelles la médecine moderne n’a pas de remède. En éliminant la cause ils peuvent espérer vaincre la maladie!

 

 

Trois façons de vivre sainement et vraiment se sentir bien *

Il s’agira de travailler sur vous-même. Cet investissement sera très rentable à long terme :

  1. Commencer à surveiller vos pensées. Passez cinq minutes chaque soir écrivant comment vous vous êtes senti ce jour-là. Rappelez-vous les situations que vous avez rencontrées et les émotions que vous avez ressenties. Quels en sont les traits de caractère négatifs? Que comptez-vous faire demain pour commencer à vous améliorer et à modifier ces traits de caractère particuliers? Il est très important de tout écrire.

  2. Essayez de penser à plus de choses qui vous rendent heureux .C’est le miracle de la pensée positive. Lorsque vous vous concentrez sur les choses que vous aimez, c’est comme si vous vous déplacez à une fréquence différente de vibrations, et le corps commence à se guérir. Encore mieux, il y aura un plus grand nombre de bonnes choses dans votre vie, parce que tout ce que vous pensez devient réalité, y compris les problèmes qui vous tracassent. Concentrez-vous sur les choses que vous aimez et regardez comment tout commence à changer. 
  3. Essayez la méditation. Pendant la méditation, le corps et l’esprit se soignent.

La maladie peut être vaincu en améliorant certains traits de caractères

Un changement pourrait être suffisant pour guérir.

La maladie est tout simplement le signal de notre corps, autour d’un mode de vie incorrect (ou, plutôt, non-bénéfiques). Premièrement, il se manifeste comme l’anxiété, la peur et les pensées négatives.

Seulement alors, si aucun effort n’est fait pour travailler sur soi-même, le corps envoie un signal plus puissant pour attirer votre attention et vous faire réfléchir sur ce que vous faites mal, sous la forme de symptômes physiques.

Ne gardez que les choses utiles et significatives dans votre vie. Parce que tout ce qui est utile pour vous, l’est également pour les autres.

  

N’hésitez pas à laisser vos commentaires!

 

 

Richard

Richard Roy

Auteur et Webmaster «Les Jardins de Guérison»

 

*Traduction de : CAUSES OF HARD-TO-CURE DISEASES FROM A DIFFERENT ANGLE et Three ways to live healthfully and truly feel good Martynas Jocius

7 Commentaires

  1. Très intéressant ton article Richard.
    Je viens de l’imprimer pour mieux l’assimiler.

    Une amie est diabétique de type 1 non-contrôlé depuis presque 3 ans.
    Je lisais les traits de caractère reliés à la cause du diabète et
    je vais t’avouer Richard que mon amie n’a aucun de ces traits de caractère cités ci-haut.
    Elle a ses défauts, comme nous tous…
    mais pas ceux-là…genre: apathie, grossière ou insultante.

    Ce que je peux te dire, c’est que dans son cas…
    il y a de l’hérédité de type 2.

    En tout cas…
    j’ai imprimé ton article et je vais lui en parler lors de ma visite…
    Je vais surtout lui suggérer de commencer à surveiller ses pensées, ses émotions et d’en prendre note.

    Au point où elle en est rendue…Elle n’a rien à perdre.

    La Médecine Générale n’a pas encore réussi à contrôlé sa glycémie.
    Son pancréas n’est plus fonctionnel.
    Elle ne peut même plus travailler.
    Mon amie est très disciplinée et se nourrie très bien.
    Elle n’est présentement pas pratiquante des services en médecine douce et ne fait pas de méditation.
    Ça serait merveilleux qu’elle puisse trouver la cause de cette maladie et les moyens de reprogrammer les cellules de son pancréas.

    TOUJOURS SUPER ARCHI POSITIVE…
    Jamais elle ne s’appuie sur son sort.
    Elle a une grande sagesse et est Très Terre à Terre.
    Mais elle est quand même ouverte…
    C’est à suivre.

    Merci mon cousin et belle journée

    Brigitte
    P.S. Je fais ce genre d’exercice de temps à autre et tout le temps avec mes rêves nocturnes et ça prend beaucoup plus que 5 minutes de notre temps pour analyser notre journée et tout noter.
    Ça demande une grande discipline et une constance de travailler sur soi-même.

  2. Bonjour et merci Brigitte, pour ton commentaire!
    C’est super…

    Je suis certain qu’une plus grande ouverture ne lui nuira pas!

    Quant à l’inventaire, je vais dire comme toi: ça prend une bonne discipline… que je n’ai pas… encore 😉

    Je souhaite de grands espoirs pour ton amie…

    • Merci Richard et moi aussi je lui souhaite à mon amie…

      • Pour ce qui est de ta discipline à toi…
        Tu sais et je sais que lorsqu’il sera nécessaire que tu l’aies…Tu l’auras.
        You see what I mean mon Ti-Mine 😉

        • 😉 C’est aussi ce que je crois!
          Disons que j’ai pris l’habitude de le faire mentalement, le soir, si je ne suis pas trop fatigué, ou le matin… C’est automatique maintenant. Au réveil, les rêves se terminent, je m’éveille et, consciemment, le mental se joint à ‘nous’ et préparons le meilleur pour la journée qui commence…

          Merci de m’avoir incité à en parler.

  3. Je te rejoins dans les 3 façons de vivre sainement et sur l’influence des émotions sur le corps. Toutefois, ce n’est pas aussi simple que le tableau « Voir différemment les causes des maladies » le laissent paraître. Si je me fie à ce tableau et à mes maladies antérieures, je serais une personne cupide et jalouse. Or, je suis l’antithèse de la cupidité et de la jalousie… bien des défauts mais certainement pas ceux-là.

    La maladie est un « déséquilibre » (en très bref). Une seule cause ne provoque pas nécessairement la maladie… une convergence de facteurs qui perdurent sont en cause. Le psyché apporte un de ces facteurs.

    Si tu es malade, demande toi quel avantage tu as à être malade ? Demande toi qu’est-ce qui a fait que ton système immunitaire (par exemple)a perdu une bataille alors qu’un autre dans les mêmes circonstances n’aurait pas été malade. Ton subconscient te répondra… et c’est en fonction de cette réponse qu’il faut changer… tant que faire se peut. Voilà ma philosophie (en bref) sur la maladie.

    Quant à l’influence des pensées, sentiments et émotions à l’origine des maladies, je recommande: « Le grand dictionnaire des malaises et des maladies » de Jacques Martel (Éditions ATMA internationales). J’ai la 2e édition 2007… mais peut-être qu’une édition plus récente existe.

  4. Merci Lise pour ton commentaire…

    Lorsque l’on a une maladie, sans avoir les traits de caractères qui pourraient être à la source, la cause est ailleurs. Il y a déséquilibre… En énergie, on traite en rééquilibrant ou/et rétablissant l’équilibre énergétique.

    Richard 😉

Laisser un commentaire

Champs Requis *.

AlphaOmega Captcha Classica  –  Enter Security Code